Types de vitrages pour vos châssis

15 % des déperditions énergétiques sont directement liés à un vitrage défaillant. Dans le but de réduire votre facture d’énergie et d’améliorer votre confort thermique et acoustique, il est important de s’orienter vers les bonnes menuiseries comme le survitrage, le double ou le triple vitrage etc.

Comparateur de Prix en Ligne !

Le simple vitrage

Il s’agit d’un type de vitrage qui est progressivement remplacé au profit d’autres solutions offrant un meilleur confort notamment sur le plan thermique. Son avantage principal repose sur le fait qu’il demeure peu coûteux, idéal lorsque vous avez un budget particulièrement limité dans un travail de rénovation. Sur le plan phonique, il offre des performances correctes, mais sera directement dépendant de l’épaisseur du vitrage.

Généralement, ils sont plus épais que les solutions de double vitrage ce qui explique leur bonne performance d’isolation phonique. Néanmoins, c’est un dispositif qui est considéré comme obsolète, car il ne vous permettra pas de réduire votre consommation énergétique. C’est pourquoi il est préférable de s’orienter vers d’autre vitrage qui seront certes un peu plus onéreux, mais beaucoup plus efficaces.

Le survitrage

C’est une technique qui consiste à utiliser le vitrage simple d’origine mais à lui ajouter un vitrage complémentaire. Cependant, cette technique n’a strictement rien à voir avec le double vitrage.

Facile à poser et rapide à mettre en place, c’est une solution à envisager lorsque vous souhaitez augmenter vos capacités d’isolation. Vous conservez ainsi vos fenêtres, permettant de réduire l’enveloppe budgétaire car vous n’avez pas besoin de procéder à leur remplacement. Cependant, même si cette solution semble la plus pratique au premier regard, elle ne permet pas de lutter efficacement contre les ponts thermiques. Si vous êtes dans une optique de réduire les déperditions de chaleur, il faudra alors porter votre attention sur le double vitrage.

Le double vitrage

Son principe repose sur deux vitres qui sont isolées soit par de l’air, un gaz ou un vide. Comme pour les châssis simple vitrage, il est possible de trouver des modèles en aluminium, en bois ou en PVC. Peu importe la matière que vous aurez sélectionnée, les performances énergétiques restent relativement proches.

Concernant la composition des vitres, elles sont symbolisées par trois chiffres comme 4/16/4 ou encore 10/16/4. Le premier nombre vous indique l’épaisseur du vitrage. Le deuxième nombre quant à lui vous donne des précisions sur l’épaisseur de l’isolant et enfin le dernier nombre par rapport à l’isolation phonique. Si celui-ci est inférieur au premier nombre, cela signifie que vous avez une isolation phonique renforcée.

Concernant cette fois-ci l’espace entre les deux vitres, il est possible de trouver des modèles comprenant un gaz inerte tel que le xénon, l’argon ou encore le krypton. Il vous sera également possible de vous orienter vers un modèle de double vitrage possédant des spécificités sur la vitre extérieure. Un filtre infrarouge et UV pour limiter l’impact du rayonnement solaire ou des filtres autonettoyants pour accroître la propreté sur vos vitres.

L’avantage du double vitrage repose sur une réduction drastique de votre consommation énergétique. Une baisse jusqu’à 15 % peut être observée à la fois sur votre facture énergétique concernant le chauffage, mais également la climatisation. De plus, le double vitrage vous permettra d’éviter la condensation liée aux écarts de température entre l’intérieur et l’extérieur du logement. Vous bénéficiez également d’un confort acoustique amélioré avec une atténuation certaine des bruits extérieurs. Même sans vous orienter vers un modèle dit anti effraction, le double vitrage permet également de retarder une effraction.

Le triple vitrage

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un dispositif comprenant trois vitres se composant d’une épaisseur de 4 mm pour la plupart. Deux lames d’air sont donc utilisées avec 16 mm d’épaisseur. C’est le système qui vous offrira les meilleures performances acoustiques et thermiques.

Cette solution est autant privilégiée dans les nouvelles constructions que lorsque vous effectuez un travail de rénovation. C’est le matériau par excellence pour les maisons basses consommation ou dites passives. Il est également fortement conseillé si vous habitez dans une région froide, notamment lorsque vous avez des façades exposées au nord.

Grâce à la solution de triple vitrage, vous évitez la surconsommation d’énergie en limitant les pertes de chaleur par vos menuiseries. Rien ne vous empêche de combiner leur efficacité avec un double vitrage. En effet, il suffit d’installer le triple vitrage sur les façades nord de votre habitation et de conserver le double vitrage sur les autres expositions.

Il existe deux modèles bien distincts à savoir le triple vitrage simple et combiné. Le premier est spécifiquement utilisé dans les régions froides pour vous offrir des performances d’isolation absolument imbattables. Le triple vitrage combiné est quant à lui utilisé pour sa capacité d’isolation, tout en vous garantissant une intimité grâce au recours à un vitrage opaque.

Une aide spécifique pour un nouveau vitrage

Si vous souhaitez investir dans un vitrage vous fournissant un meilleur rendement, sachez qu’il est possible de bénéficier d’une prime directement accordée par la région Wallonne ou en région Bruxelloise. Cela vous permet d’alléger votre projet de vitrage et d’amortir votre investissement plus rapidement en réalisant des économies sur votre facture énergétique.

Demande de devis en ligne

    Devis Châssis en Ligne

    1. Description de votre projet
    2. Des professionnels vous contactent
    3. Vous choisissez l’entrepreneur adéquat !
    Estimation du prix de vos châssis en ligne !


    Gratuit & Sans Engagement !